Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: La quarantaine  (Lu 5211 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
lola
Invité

avatar

« le: 30 Octobre 2008 à 10:14:08 »

LA QUARANTAINE
Article écrit par Georges Buonomano, avec son aimable autorisation.

Le mot quarantaine vient de l’expression italienne quaranti giorni, signifiant 40 jours, qui correspondait à la période d’isolation des voyageurs arrivant au port de Venise, mise en place au XIVème siècle, pour éviter l’introduction de la peste bubonique dans la ville.
La quarantaine concerne également tous les oiseaux entrant dans votre élevage.

POURQUOI ?
Vous ne devez jamais penser que l’oiseau que vous venez d’acquérir est en bonne santé. Cette attitude doit également être adoptée si votre oiseau provient d’un très bon éleveur en qui vous avez confiance.
Il peut être en incubation d’une maladie contagieuse ou porteur d’un agent infectieux. Le cas d’un oiseau porteur de maladie est le plus sournois car il ne présentera aucun signe apparent. Lui, tient le coup mais il pourrait infecter votre élevage.
Par conséquent, pour se protéger de ce risque, une période d’isolement s’impose pour tout nouvel arrivant. Elle doit être systématique, aucune impasse  n’est permise      

LA QUARANTAINE, C’EST QUOI ?
Elle consiste à séparer physiquement les oiseaux nouvellement introduits dans l’élevage de l’effectif déjà en place. Si l’origine des ces nouveaux oiseaux est différente, il est recommandé de les séparer les uns des autres. Cependant si vous manquez de place, tous ceux qui proviennent de la même source (Exemple : même éleveur) pourront être regroupés ensemble.
En résumé, il est impératif de séparer les oiseaux n’ayant pas évolué dans le même milieu.

La durée d’une quarantaine dépend des maladies que l’on ne veut pas voir entrer dans son élevage et de leur durée d’incubation. En règle générale une période de 30 à 40 jours doit être observée.
Si durant cette période, l’oiseau ne présente aucun signe de maladie particulier, on pourra considérer celui-ci comme sain et procéder à son introduction dans l’environnement de son élevage déjà en place. En revanche, si l’oiseau montre des signes de maladies ou des problèmes de comportement, la quarantaine doit être poursuivie jusqu’à son rétablissement.
De nombreux éleveurs qui ne respectent pas ces durées, prennent alors un risque pour leur élevage.
Il est important de noter que cette précaution peut être complétée par une visite préalable chez un vétérinaire aviaire pour des oiseaux de moyennes et grosses tailles comme les perroquets afin d’établir des tests diagnostiques et définir tout traitement prophylactique.

Cette quarantaine de l’oiseau est avant tout une période d’observation au cours de laquelle il est conseillé de tenir un tableau de bord où l’on notera les principaux signes contraires à un oiseau en bonne santé.
Un oiseau en bonne santé peut se reconnaitre ainsi :
-   Il est calme, pas agité, pas apathique ou somnolent
-   Le plumage est lisse, bien fourni et ne présente pas de plaques déplumées.
-   Ses yeux sont ronds, bien ouverts, ne larmoient pas, son regard est vif et joyeux.
-   Ses narines sont propres, aucun mucus ne s’en écoule.
-   Ses fientes, de consistances semi liquide, sont recouvertes d’un léger film transparent.
-   Le duvet autour du cloaque est bien propre
-   Il a bon appétit et boit normalement
-   La poitrine est ronde et bien charnue, ne présente pas de bréchet saillant (souvent le symptômes de la proventriculite)
-   Le ventre, légèrement arrondi et de couleur claire, ne présente pas de taches violacées (symptômes de troubles hépatiques)
-   Sa respiration est calme et sans bruit.  


PROTOCOLE DE LA QUARANTAINE :
Une quarantaine passe par l’application et le respect de certaines règles :

-   L’oiseau doit être isolé au calme à l’écart et à bonne distance de l’effectif existant. Si vous avez de la place, il est recommandé de le positionner dans une pièce différente qui présente les mêmes conditions d’environnement qu’il aura une fois la quarantaine terminée (température, luminosité,……..)
-   Procéder à un déparasitage par poudrage ou application d’une goutte d’ivermectine sur la peau de la nuque ou de la membrane alaire (efficace pendant 3 mois)
-   Les matériels employés que : abreuvoir, mangeoire, fond de cage……. doivent être séparés du reste de vos matériels.
-   Dans la mesure du possible, l’alimentation de l’oiseau doit être la même que celle de son ancien propriétaire. Si vous le connaissez, n’hésitez pas à lui demander quel type de nourriture notamment de mélange de graines, il emploie. Vous pourriez toujours lui demander de vous en vendre un peu afin d’assurer une transition en douceur avec votre mélange habituel.
-   N’oubliez pas une règle essentielle d’hygiène qui consiste à vous laver les mains avant de vous occuper du reste de votre élevage. Pour plus de sureté, il est préférable, pour éviter toute contamination, de traiter l’oiseau en quarantaine en dernier lieu pour le nettoyage et l’alimentation.
-   Enfin, pour combattre le stress engendré par son transport, son nouvel environnement, son changement de nourriture, il est conseillé aussi de servir au nouvel arrivant, pendant au moins 5 jours, des vitamines additionnées d'un probiotique (Océproven, ultra levure ou autres)
Il faut savoir que le moindre stress peut déclencher des maladies même bénignes chez nos petites boules à plumes qui ne font que 25 grammes.

L’ensemble de ces dispositions peut paraître contraignant ou inutile, seulement sachez qu’introduire un nouvel oiseau sans précaution dans un élevage, réserve quelques fois des mauvaises surprises !  

Il en va de même pour ses propres oiseaux qui reviennent des concours ou des bourses
  
  
« Dernière édition: 16 Décembre 2009 à 14:06:25 par admin » Journalisée
manu
Invité

avatar

« Répondre #1 le: 30 Octobre 2008 à 13:38:55 »

Merçi à Georges pour cet bel article qui va permettre à tout jeune éleveur ou non d'appliquer la quarantaine.
Journalisée
Lola
Invité

avatar

« Répondre #2 le: 30 Octobre 2008 à 20:31:52 »

Oui, la quarantaine est une chose très importante qui n'est pas assez suivie. Même si les oiseaux achetés viennent d'un excellent élevage et que l'on connait la source, je pense qu'il ne faut pas la mettre de côté tout de même. Des oiseaux peuvent être porteurs sains et le vendeur ne pas le savoir. Pour ma part je fais systématiquement une quarantaine à chaque oiseau acheté.
Journalisée
Jenly
Invité

avatar

« Répondre #3 le: 02 Novembre 2008 à 19:30:18 »

Excellent article Georges, comme toujours.  Clin d'oeil
Je fais toujours une quarantaine à mes oiseaux, ont ne devrais jamais outre passer cette règle.
Journalisée
thithi68
Invité

avatar

« Répondre #4 le: 10 Octobre 2009 à 07:47:45 »

je remonte l'article , car c'est la saison des bourses et expos  clin d'oeil
Journalisée
Lola
Invité

avatar

« Répondre #5 le: 10 Octobre 2009 à 08:13:28 »

Merci Annie! la quarantaine ne s'applique pas uniquement à ceux qui font des concours, mais à tout particulier qui achète des oiseaux!
Journalisée
canaris66
MEMBRE SENIOR
****

Karma: +0/-0
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 397


Posteur à 7%


Firefox 43.0
Win Windows 7

WWW
« Répondre #6 le: 18 Septembre 2011 à 15:20:50 »

très important la quarantaine
ça évite pas mal de problèmes dans votre élevage
Journalisée

Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner





Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Ce forum protège les données personnelles en interdisant le référencement et la diffusion de ceux-ci. Ce forum protège les droits d'auteur en permettant à tout moment à un membre de signaler un contenu illicite auprès de l'hébergeur de fichier. Ce forum est accessible à tous  XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Graphisme: Fussilet Page générée en 0.324 secondes avec 30 requêtes. Google a visité dernièrement cette page 18 Novembre 2017 à 03:28:27
Créer son Forum ~ Abus ~ © smfgratuit
Basé sur: SMF © Simple Machines LLC
 
              
PR:0 PageRank #0 Plus haut que 10
  
Créer son Forum ~ Abus ~ © smfgratuit